Tout l'immobilier à Mérignac, Le Taillan-Médoc, le Bouscat et Pessac avec Axel Immobilier
16 Avr

Immobilier : Mérignac résiste bien à la crise

La toute dernière note de conjoncture immobilière des Notaires de France parue en ce début de mois d’avril est formelle, les prix des logements sont orientés à la baisse au niveau national.

Les  chiffres des notaires, établis au 4e trimestre 2012, font ainsi état d’une baisse du volume de transactions de 12 % en un an sur l’ensemble du territoire, contre 20 % le trimestre précédent. Et le ralentissement des ventes a également un impact sur les prix. Selon l’indice Notaires-Insee, les prix des appartements affichent ainsi un recul de 1,3 % et ceux des maisons de 2,1 % au 4e trimestre 2012, en glissement annuel pour la France métropolitaine. Sur l’ensemble de la province, les prix des appartements et des maisons baissent de façon plus prononcée, de respectivement 1,9 % et 2,4 % sur un an. Selon ces mesures, Mérignac échappe complètement à la tendance  que l’on s’intéresse au marché des appartements ou à celui des maisons individuelles.

Ainsi, le prix des appartements anciens a gagné 0,70 % en un an selon les derniers chiffres des notaires. Le mètre carré  cote désormais à 2 137 euros dans ce chef-lieu de canton de la Gironde.

Le prix médian d’une maison à Mérignac s’inscrit à 264 150 € exactement, en progression de  1,01 % toujours sur un an, selon les notaires !

Bien entendu, ces chiffres médians cachent de fortes disparités. Dans un marché en ralentissement, l’écart a toujours tendance à se creuser entre les beaux produits bien situés qui font toujours l’objet d’une demande soutenue et maintiennent leur valeur, et les autres moins bien localisés ou présentant un défaut et plus sévèrement exposés à la décote.

Dans tous les cas, il est recommandé de s’adresser à une agence immobilière implantée localement pour apprécier au mieux le prix d’une transaction. l’achat ou la vente de son logement.

P.B-BazikPress© Mspecht-CreativeCommonsAttribution-Share

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée